Au bout d’un long déroulé de plaines pierreuses égratignées par quelques charrues et dents de ruminants, les ruines de Ani, capitale de l’Arménie en l’an mil, dont ne subsistent que quelques morceaux debout, et à terre, un grand sol jonché de pierres où persistent quelques traces d’un travail humain : une régularité, un alignement, l’adouci d’un dénivelé. C’est beau et désolé. Les ruines de Ani et la Turquie terminent ensemble sur un ravin dont les ponts disparus figurent la rupture d’avec l’Arménie, de l’autre côté, terre déserte et muette, blessure de l’amitié perdue.

Publicités

Se corriger soi-même = prendre une correction, se la donner, chercher l’erreur, fouiller, en trouver encore et toujours, jusqu’à l’articulation parfaite des rouages : mots roulant les uns contre les autres et conduisant le sens jusqu’à son embouchure quasi mécanique…

nuit de l’eau

écouter ce qui monté

dans le soir là muet git noir

sentier nu de l’odeur qui sait où

celle d’un jour qu’une porte

claquée dépoussière

fruit noir

à ce rameau couché

 

 

 

eau