archive

Archives Mensuelles: avril 2012

 

 

 

Entre murs et talus dévalé des côtes ruisselantes un vent du large
bouillonnant au pied des chambres
bouffe tes jupes femme aux yeux longs rêveurs de coques
et ton ciel échappé comme un drap claque par dessus les toits rouges

 

 

 

Publicités

Un jour de week-end pascal, marcher le long d’une rivière épaisse et tumultueuse où des saules basculés trempent, noyés dans ce qui semble un mortel équilibre. Mais solidement plantés, toutes racines agrippées à la berge de bitume où filent droit les cyclistes verticaux. 

Pommiers tordus poussés dans les gifles

Et les bourgeons du cerisier creux